Vœux 2018 — à vous de jouer…

Voeux 2018 ficelle et PlisUrgents
Le Père Matrie* et la Mère Patrie sont en bateau,
parti·e·s d’un émirat pour une partie de pêche, la bicéphale créature république maître·sse à bord tombe à l’eau.
Pirate Procuste fort heureux·se de l’aubaine mérita cette prise, la débarqua en son laboratoire afin de lui redonner bonne mesure, assembla les deux têtes en une et mitera les restes. Al en tira un bon prix au marché aux esclaves et gouverna en maître·sse incontesté·e.
Moralité : La parité, c’est pas gagné ! Envoyons paître ces réformateur·rice·s de la grammaire et mieux vaut naviguer comme les poissons, les pirates…, autres épicènes ou neutres.
Question : Combien d’anagrammes de Matrie et Patrie trouvez-vous dans cette fable ?
Réponse et cadeaux sur le site et facebook dès le 21/01/18.
La revue ficelle et la collection PlisUrgents existent grâce à vos abonnements, nous comptons sur vous et vous
remercions.
*//… faire de l’Europe la « Matrie », génitrice d’une civilisation, et non une terre-propriété…// — Matrie, mot employé par Frédéric Mistral et repris par Jean Poirier pour qualifier la « Patrie culturelle »…//
Votre dévoué éditeur Vincent Rougier.

Read Offline:

Les autres actalités...