ficelle 127 – GÉOMÉTRIES ÉCLAIRÉES

Aut.: Hélios Sabaté Beriain – ill.: Miguel Chevalier
ISSN 1252-5405
Poésie expérimentale, cristallographique
Livret broché couture plate, 300 ex.
Présenté en enveloppe «Mail Art»
40 p., 10,5 x 15 cm

9,00€

Description du produit

Un voyage au delà de la frontière. Les frontières du visible et de l’imateriel pensé alors que «le poète entre dans l’univers des formes, y croise, y retrouve le temps ses sensations, son histoire et nous propose une radiographie de la valise qu’il porte à bout de bras en traversant le temps via l’oeuvre d’un complice plasticien navigant dans le royaume de l’art virtuel, de l’installation et de sensations mescalinienne».

Hélios Sabaté Beriain
Vit en Île-de-France, Paris.
Des années passées à l’Université de Saint-Denis, son mémoire en Art et Technologie de l’Image portera essentiellement sur une vision anthropique et anagogique des vitraux de l’Abbé Suger.
Il rencontre Jean-François Lyotard, qui prépare l’exposition «Les Immatériaux»; cet événement sera marquant dans sa progression poétique. Les musiques électroniques, dont celles de Iannis Xenakis, le conduiront vers une abstraction des formes et des concepts pour fonder sa notion de «poème électronique». L’association des nouveaux média aux nouvelles formes de langage issues de cette hybridation intertextuelle devient pour l’auteur un engagement transitoire et sociétal déterminant. Sa langue apparaît dès lors comme un manifeste d’esthétique électronique et sa prose vectorisée.
La création des éditions sonores Artalect — textes lus par les auteurs — en 1982, favorisera des rencontres décisives. Fortement imprégné des ouvertures de la Poésie Sonore par son cheminement à l’ombre du poète et ami Henri Chopin, il transmute le verbe, lui restituant une multiplicité de facettes, tant graphique que sonore.

Miguel Chevalier
Né en 1959 à Mexico, il vit et travaille à Paris.
www.miguel-chevalier.com
Miguel Chevalier est diplômé de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris en 1981 et diplômé de l’École Nationale Supérieure des Arts décoratifs de Paris en 1983.
Il a reçu la bourse Lavoisier pour le Pratt Institute et la School of Visual Arts de New York en 1983-84, pensionnaire à la Casa de Velazquez à Madrid en 1991, et lauréat de la Villa Kujoyama de Kyoto au Japon en 1993-94.
Depuis 1978, Miguel Chevalier utilise l’informatique comme moyen d’expression dans le champ des arts plastiques. Il s’est imposé internationalement comme l’un des pionniers de l’art virtuel et du numérique.

www.miguel-chevalier.com