ficelle 130 UN GALET DANS LA BOUCHE

Aut.: Jacques Moulin – ill.: V. Rougier

ISSN 1252-5405

Poésie du regard
Livre broché couture plate, 28 pages, deux leporello, présenté en enveloppe MailArt, 10,5x15cm.

9,00€

Description du produit

« Pour gagner les champs par une valleuse » (Flaubert)

Je viens d’un pays où chaque jardin se dépose aux brisants. La falaise sur la mer. Le jardin sur la falaise face à la mer. Le portique des ports sous la main au bout de l’allée du jardin brisé. Le poème face à l’espace. L’espace du poème face aux falaises et à la mer.

J’ai toujours baissé les yeux devant la mer pour mieux en mesurer l’abîme depuis les hautes falaises. Pour entrer la mer en soi l’énigme des algues et à coup sûr la plasticité résistante du galet. Mais plus sûrement encore pour dire les phares. Ces hautes phrases des mers dressées comme des galets de conquête qui tiennent l’amer à l’égal des falaises. Retiennent nos pas. Eclairent la nuit de qui tente un passage. De qui cherche à se frayer un chemin de côte vers l’intérieur de soi. J’ai cheminé dos à la mer comme pour rentrer chez moi. Pour retourner au jardin caler le galet hors de ma bouche.

La passion d’un pays, le pays de Caux, ses falaises, ses pierres, ses végétations, son ressac. Le langage, comme récolte de blé mental, est entièrement moulu, remodelé dans son moulin, dans sa broyeuse inventive, syntaxe neuve, vocabulaire sensuel, tellurique, alchimies de la terre et du levain où les mots sont du bon grain à semer et ressemer pour des recommencements, usage de l’ellipse, du «parlé», comme naturel, une sémantique du terroir qui fait miroir et non pas nostalgie […] heureux de constater comment dans cette écriture la connaissance devient cette effervescente matérialité du verbe, qui se fait terre autant qu’il se fait chair ! 

Charles Dobzynski

Bibliographie Jacques Moulin

Écrire à vue (L’atelier contemporain, 2016)  Journal de campagne (images de Benoît Delescluse), éditions Æncrages & Co, 2015.  À la fenêtre du Transsibérien (images de Maurice Janin), L’Atelier du Grand Tétras, 2014.  Portique (images peintes d’Ann Loubert), L’Atelier contemporain, 2014.  Comme un bruit de jardin, éditions Tarabuste, 2014.  Entre (coécrit avec Mira Wladir), éditions Le Miel de l’Ours, 2013.  À vol d’oiseaux (images peintes d’Anne Loubert), L’Atelier contemporain, 2013.  Entre les arbres, éditions Empreintes, 2012.  Archives d’îles, éditions L’Arbre à paroles, 2010.  Escorter la mer, éditions Empreintes, 2005.  La mer est en nuit blanche, éditions Empreintes, 2001.  Arènes 42, Cadex éditions, 2000.  Valleuse, Cadex éditions, 1999.