Ficelle n°143 – GÉNÉSIQUES POÈMES

Nous entrons dans l’intime féminin, poésie végétale à fleur de peau,
l’esprit du sensuel partagé.
En découvrant ces poèmes et en les illustrant  « Ai-je été le
papillon ou l’abeille qui, gourmande, butine cette fleur ou ai-je
rêvé d’être cette fleur, son pistil ? 
 »
À vous cher lecteur de partager ces gourmandises.

Livret broché couture plate, 200 ex. 48p,
Couverture à trois rabats,

10,5 x 15 cm.
Tirage courant :13€
ISSN 1252-5405
ISBN 979-10-93019-67-3

13,00

Description

Nicole Barromé
Installée depuis 1990 dans « la ville au ciel toujours bleu », elle
commence un travail d’écriture d’abord à la commande et pour
le théâtre puis s’oriente vers le bref : nouvelles, récits, poésie «
compacte ».
Explore l’écriture de théâtre et poétique en relation à d’autres
disciplines (jonglage, musique, sculpture, photographie, danse)
dans des lectures publiques ou performances en France et en
Argentine. Participe chaque saison aux festivals de poésie
Printemps des poètes et Voix de la Méditerranée.

« Violet
Le petit vaisseau de l’œil
Dévoyé aux vicissitudes du regard
Reflet d’un corps sur une pupille mouillée

Plus loin dans l’effet lumineux
Un jardin d’arbres aux ombres violettes

Sur la balançoire
Une petite fille
Le nœud de satin finissant ses tresses
Violet
Volette

Contentement de lèvres violettes »

 

Ce livret est in-quarto… Vous munir d’un coupe-papier et
délicatement découper les pages en tête du recueil, cela s’appelle
«découronner le livre» . Le Massicot a pour autre nom :
La Guillotine chez nos confrères européens.
« La résistance contre le livre numérique doit être armée… d’un
coupe-papier ». Th. Maugenest