Ficelle Partagée n°1 – FONDUS AU NOIR

FP1 – Jacqueline Fischer et Josiane Hubert

ISBN 979-10-93019-38-3

Livret d’artistes, broché, 33 p. sur vergé Corolla Book, couverture à grand rabat. Contact auteurs : chiffondart@aol.com johub2@gmail.com

13,00€

Description du produit

Un livre d’artiste peintures-poèmes ou poèmes-peinture car elles inversent volontiers les rôles et ont composé à quatre mains cet ouvrage de mémoire et d’amour. Dans ce livret il y a l’iréel dont nous avons tant besoin, l’indispensable proximité des pensées. Loin l’une de l’autre, l’amitié, le partage, le plaisir de faire, les sentiments mémoriels les invitent à composer cet ouvrage poétique à quatre mains sur le clavier du livre d’artiste. C’est un impromptu capriccio tempéré qui nous mène droit à l’essentiel. La vie, la mémoire, l’absence en sont la trame. La peinture a précédé le poème puis elles se sont retrouvées dans un dialogue en écho croisé à deux voix.

Jacqueline FISCHER

Née en 1950, Jacqueline Fischer a exercé le métier de professeur de Lettres Classiques jusqu’en 2002. Elle est créatrice dans les domaines de l’écriture, de l’art textile et des images numériques. Depuis 2004 ses recherches se concentrent sur les points de jonction multiples entre textes et textiles, mais aussi entre l’écriture et l’art numérique en 2005 elle publiée récit La Demeure Mentale à la librairie Galerie Racine. Membre du collectif d’art international Lèse-art depuis 2008 jusqu’à sa dissolution elle a participé comme écrivain et illustratrice à la revue en ligne RE-mue où trois recueils ont été illustrés en version numérique Pas de deux en 2009 et le Chant des Couleurs ainsi qu’en 2014 Illustration d’un art obscur (défense illustrée de l’art textile)

En 2010 un livre d’art sur la démarche textile de l’auteur, préfacé par Jean-Paul Gavard-Perret Jeux d’étoffes, impressions expressions paraît en auto-édition .

En 2011 le site arts-up met en ligne le recueil de proses courtes illustrées en Images numériques Initiales.

En Mars 2015 les éditions Mini-crobe publient le recueil Noctu-ailes.

En Novembre 2016 parution de Chambre d’échos Images numériques et textes de Josiane Hubert chez Rougier V. éd., revue ficelle.

En octobre 2016 parution de Mots justes et accords parfaits, petit guide à l’usage des écrivains en herbe aux éditions Jacques Flament.

Plusieurs parutions de poèmes en revue notamment dans Microbe, Incertain regard, Cabaret et Possibles.

Jo(siane) HUBERT.

johub2@gmail.com

Amoureuse des mots et des images, dès qu’elle a su écrire, elle a écrit. Elle a découvert les arts plastiques un peu plus tard. Elle a exposé à plusieurs reprises des réalisations plastiques accompagnées de textes. Pendant plus de quinze ans, elle a animé des ateliers et stages d’écriture et, parallèlement, a continué à écrire (c’est sa drogue pas toujours si douce que ça !) et à explorer les domaines de la peinture et du collage.

Un premier livre, Chambre d’échos, sur des images de Jacqueline Fischer, est paru en octobre 2015 à l’Atelier Rougier V. (ficelle n°122).

La mort est un coureur de fond, illustré par Robert Varlez et préfacé par Jean-Paul Gavard-Perret, a été publié en 2016 aux Editions Les Crocs électriques.

Des textes courts figurent dans diverses revues papier et virtuelles (Microbe, Filigranes, Paysages écrits, Cabaret…).

Elle a animé, de novembre 2009 à mai 2012, en collaboration avec Boris Eloi Dutilleul, la revue littéraire mensuelle en ligne ReMue, dont malheureusement, il ne subsiste aucune trace visible.

Avec son époux, l’artiste Robert Varlez, elle a créé, sur Facebook, un groupe ReMue & Lézards associés consacré aux arts plastiques.

Il existe aussi un blog, qui n’est pas tenu à jour (paresse oblige) : http://johub.blogspot.be/

On peut trouver un petit interview intempestif, mené par Jean-Paul Gavard-Perret, dans la revue Arts Up :

http://www.arts-up.info/interview/interview_josiane_hubert.htm

Une présentation réalisée par Denys-Louis Colaux :

http://denyslouiscolaux2.skynetblogs.be/jo-hubert/